3 Billboards, les panneaux de la vengeance

Ça ressemble à une « histoire vraie »… Mildred Hayes, (l’excellente France McDormand), loue trois panneaux publicitaires sur une route que presque personne n’emprunte. Sur chaque panneau, une simple phrase, une unique question, en lettres blanches sur fond rouge vif : « Raped while dying », « And still no arrests ? », « How come, Chief Willoughby ? ».

Le film de Martin McDonagh déroule ensuite son intrigue : un enchainement d’évènements parfois loufoques, souvent dramatiques, avec pour seul objectif de développer des personnages.

Comédie, drame, satire ?

Difficile de ranger ce long-métrage atypique dans une case. Il faudrait plutôt parler d’une galerie de personnages. Chacun d’entre eux, remarquablement interprété, dispose d’un ou plusieurs « moments de gloire », mais aussi d’une construction solide. Ne cherchez ni méchant, ni gentil dans ce film.

Vous vous prendrez d’abord d’affection pour la mère vengeresse, avant de compatir au terrible sort du chef de police exemplaire et profondément humain (Woody Harrelson) puis de (oh, surprise !) vous mettre à encourager ce gros con raciste (Sam Rockwell) que vous avez détesté pendant l’heure précédente.

GEEKOBS VOUS CONSEILLE…

…d’aller le voir, même les yeux fermés : les dialogues sont un pur régal à eux seuls !

* (« Violée alors qu’elle agonisait », « Et toujours aucune arrestation ? », « Comment ça se fait, Chef Willoughby ? »)

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s